Immo Decarne
Publié le - 532 clics -

Loi Pinel : meilleur investissement immobilier en 2018 ?

Investir dans l’immobilier dans les secteurs fortement peuplés où la demande en logement est élevé est extrêmement porteur. De plus, en optant pour la loi Pinel, l’investisseur réduit son impôt sur le revenu ! Comment fonctionne ce dispositif et à qui est-il destiné ?

Investir sur 6 ans, 9 ans ou 12 ans

L’investisseur a le choix de la durée pendant laquelle il souhaite exploiter le bien acheté sous le dispositif Pinel. Cette durée peut être de 6 ans, de 9 ans ou de 12 ans selon ses convenances. C’est également en fonction de celle-ci que la réduction d’impôt sera évaluée, avec la possibilité de réduire jusqu’à 21% de ses impôts.

Les critères d’éligibilité suivants doivent toutefois être remplis :

  • l’emplacement du bien dans les zones A Bis, A et B1. Les biens situés en zone B2 ne seront éligibles qu’une fois ayant obtenu l’agrément de la préfecture
  • le respect des plafonds de ressources et de loyers
  • l’état du bien, qui doit être neuf ou fraîchement rénové et répondant aux normes environnementales
  • l’usage du bien : il doit être occupé à titre de logement principal du locataire.

À noter que la revente de l’immobilier sous Pinel n’est pas autorisée, à moins de renoncer aux avantages fiscaux accordés et de rembourser à l’administration fiscale l’équivalent des réductions d’impôts obtenues.

Le Pinel pour des loueurs assujettis au paiement de l’impôt sur le revenu

Il est peu profitable au loueur non assujetti au paiement de l’IR de faire exploiter son bien sous le dispositif Pinel, en ce sens qu’il n’est pas concerné par la réduction d’impôt qui est le principal atout par rapport à la souscription au dispositif. Les contribuables fortement imposés sont donc encouragés à souscrire au Pinel, d’autant que la forte demande en logement aboutit à l’absence quasi totale des risques locatifs.

Laissez votre commentaire à propos de cet article