Immo Decarne
- 132 clics -

Comment déduire son prêt de ses impôts ?

Bureau, Ordinateur Portable, D'Affaires

Il s’agit plutôt des intérêts d’un emprunt immobilier par exemple, ou de ceux d’une assurance emprunteur dans certains cas. En d’autres termes, vous réduisez votre impôt sur le revenu en les déduisant de vos revenus imposables.

Dans quel cas le crédit immobilier peut-il faire baisser votre imposition ?

Il existe plusieurs types d’acquisitions dans le domaine de l’immobilier : l’achat d’une résidence principale, secondaire, d’un immeuble locatif. Ces acquisitions nécessitent la plupart du temps la souscription à un crédit immobilier. Dans quel cas les intérêts de l’emprunt sont-ils alors déduits de vos impôts ? C’est plutôt l’achat d’une résidence principale et non secondaire qui donne lieu à ladite déduction, cependant en fonction de certaines conditions. Par exemple, si l’emprunt a été contracté avant 2011, ou encore si le logement est labellisé BBC 2005, c’est-à-dire qu’elle se démarque par ses performances énergétiques et environnementales élevées.

Les intérêts d’emprunt ayant servi à financer l’achat d’un immobilier locatif sont eux aussi déductibles de votre IR. Cela sous certaines conditions, telles que le régime sous lequel vous êtes soumis. Celui-ci sera le régime réel d’imposition, ou encore le régime microfoncier.

Si vous investissez dans des parts de sociétés civiles de placement immobilier (SCPI), vous pouvez aussi déduire ces intérêts de vos revenus imposables.

L’assurance de prêt : quelle déduction ?

Certains prêts nécessitent la souscription d’une assurance dite emprunteur. Cela, toujours sous certaines conditions, comme dans le cas où ce prêt a été souscrit pour financer un investissement locatif. Il est primordial que le contrat de crédit mentionne certaines clauses afin de permettre la déduction. Rappelons que l’assurance emprunteur est exigée par les établissements de crédit dans le but de garantir que le prêt soit bien remboursé même en cas de décès du souscripteur.

Les documents requis

Que ce soit pour l’un ou l’autre de ces deux cas sus énumérés, des documents doivent être fournis, tels que la copie de l’acte d’achat pour l’immobilier, le contrat de crédit pour l’assurance emprunteur, etc. L’administration fiscale se charge de vérifier ces documents et de réaliser les calculs afférents pour la déduction dont vous bénéficiez. Votre déclaration annuelle doit donc être remplie dans ce sens.

Anticiper le montant de la déduction

Vous pouvez réaliser une simulation d’impôt afin de vous enquérir approximativement du montant de la déduction de ces intérêts d’emprunt. C’est d’ailleurs par le biais de cette simulation que vous pourrez découvrir les autres possibilités de réduire davantage votre impôt sur le revenu. Cela en utilisant des outils dédiés à cet effet qui sont disponibles en ligne en format électronique. Ces outils sont régulièrement mis à jour et respectent parfaitement le mode de calcul de l’impôt sur le revenu, avec les déductions, les réductions et les crédits d’impôt dont vous pouvez jouir.

Faire une simulation d’impôt permet également d’effectuer rapidement sa déclaration annuelle, qu’elle soit en ligne ou via la version papier. N’importe qui peut simuler son impôt, sans distinction de revenu, de situation familiale ou autre. Il est d’ailleurs recommandé d’anticiper ses impôts afin de dégager les solutions disponibles pour défiscaliser, ce qui permettrait d’augmenter, en contrepartie, son pouvoir d’achat.

Différentes manières d’alléger son imposition

Comme nous venons de l’indiquer, vous avez la possibilité d’alléger votre imposition de différentes manières : par la déduction de certains frais et charges, ou encore par la souscription à des produits d’investissement montés avec des dispositifs défiscalisants. Cela non seulement pour l’immobilier locatif, mais aussi pour les autres produits destinés à soutenir certaines entreprises – et nécessitant le respect des conditions d’éligibilité y afférentes. Si vous alimentez un contrat d’épargne pour votre retraite, vous bénéficierez également d’une réduction fiscale par rapport au montant de vos primes de versement.

Laissez votre commentaire à propos de cet article