Immo Decarne
Publié le - 417 clics -

Quelle est l’estimation des impôts 2017 ?

Faites estimer vos impôts 2017 afin de préparer votre déclaration pour 2018. Le calcul sera alors opéré par un outil en ligne : le simulateur d’impôts. Accessible à tous, il a pour atout de fournir des résultats précis et fiables, étant à jour des dernières lois de finances. Il permet aussi de découvrir les différentes possibilités de défiscaliser.

Comment utiliser le simulateur ?

Les informations sur le contribuable sont renseignées sur le formulaire disponible sur les sites spécialisés. Celles-ci sont les suivantes : situation familiale, revenu total du foyer fiscal, montant des frais et des charges déductibles tels que les déficits fonciers, les CSG, les pensions versées, les versements PERP. Peuvent également être déduits : les frais de garde d’enfants, les travaux réalisés sur sa première résidence fiscale, les intérêts d’emprunt ou encore l’emploi à domicile.

Les autres produits pouvant donner lieu à la réduction d’impôt sont entre autres les SCPI ou sociétés civiles de placement immobilier qui sont des titres de placement immobilier, la location meublée non professionnelle ou LMNP pour défiscaliser efficacement dans l’immobilier, les FCPI et les FIP qui sont des fonds d’investissements réalisés auprès d’entreprises non cotées, la loi Girardin industriel pour investir auprès d’entreprises ultramarines, les SOFICA pour investir dans l’industrie du cinéma.

Opter pour la déclaration classique ou pour la télédéclaration ?

Le contribuable a le choix entre effectuer sa déclaration sur papier ou sur internet depuis un poste connecté. Toutefois, la télédéclaration est obligatoire à partir d’un certain montant. Le procédé sera mis en place de manière progressive. Les revenus de 2016 supérieurs à 28 000 euros doivent être obligatoirement déclarés sur internet, ceux de 2017 supérieurs à 15 000 euros et ainsi de suite. La télédéclaration sera toutefois obligatoire en 2019, quel que soit le montant du revenu du contribuable. En savoir plus sur www. impôts.gouv.fr

Laissez votre commentaire à propos de cet article