Immo Decarne
Publié le - 626 clics -

Crédit : comment économiser grâce à l’assurance de prêt ?

Vous êtes en droit de mettre un terme à votre contrat d’assurance de prêt pour vous réengager dans une convention qui vous soit plus favorable. Que vous soyez un particulier ou un courtier immobilier, cela vous permet de minimiser le coût du crédit.

La plupart des acquéreurs ne font pas attention au coût de l’assurance de prêt, et se focalise tout simplement sur la réduction optimale du taux d’intérêt. Or, cette assurance est indispensable en cas de décès, ou autre inaptitude éventuelle ; son coût est estimé à 30% de la totalité crédit. Les assureurs vous couvrent une assurance individuelle en dehors de la banque qui vous accorde le crédit, et ainsi vous font faire des économies.

Pourquoi faire le choix d’une délégation d’assurance ?

Sur un point de vue général, c’est auprès de la banque octroyant le prêt que l’assurance est conventionnée. Toutefois, l’assurance en groupe accentue les craintes de décès de l’unité acquéreur, peu importe leurs situations (professions, la durée de crédit, etc.). Le tarif n’est pas toujours intéressant, particulièrement pour les jeunes en santé de fer.

D’un autre côté, l’assurance individuelle souscrite dans le cadre d’une délégation d’assurance, permet à l’assureur de prendre en compte l’âge de l’emprunteur, son état de santé et la durée du crédit pour établir le montant de la prime d’assurance.

Que permet la loi ?

La banque n’est pas en mesure de refuser le contrat d’assurance de l’acquéreur auprès d’un autre organisme si cela soit bénéfique pour ce dernier (loi Lagarde de 2010). Sinon, le rejet doit être explicité par écrit.

La loi Hamon de 2014 vient soutenir la résiliation d’assurance. Ce qui permet à l’emprunteur de disposer de 12mois à partir de la date de signature de la convention du crédit, pour changer d’assureur de prêt plus intéressant sans pénalité. Le contrat d’assurance courant doit être abrogé au moins 15jours avant la fin de la première année de vie du prêt. Mais d’abord, le consentement de la banque doit être obtenu 10jours avant que l’emprunteur ne notifier sa décision.

Depuis peu, le CCSF (Comité Consultatif du Secteur Financier) a fait son entrée dans l’application afin de faciliter les échanges entre les banques et leurs clients souhaitant changer d’assureur. Pour ce faire, le comité a mis en place une check-list de 26critères qui permet facilement de comparer les garanties des contrats ; à savoir, les garanties obligatoires de décès, d’invalidité et de perte d’emploi (facultatif).

Tout établissement bancaire doit choisir 15critères et les rendre public pour que l’emprunteur puisse lancer sa recherche d’un contrat d’assurance plus intéressante avec la liste des garanties à honorer.

La Fiche Standardisée d’Information (FSI) est remis à l’emprunteur lors de sa sollicitation de crédit, qui spécifie les éléments se reportant aux conditions d’emprunt et à l’assurance attachée.

Comment trouver une assurance moins chère ?

Faites appel à un courtier en assurances ; il va vous dénicher la meilleure offre d’assurance de prêt. En ligne, vous pouvez comparer les assurances pour avoir les pré-offres proposées, estimer de l’économie envisageable et optimiser votre choix !

Laissez votre commentaire à propos de cet article