Immo Decarne
Publié le - 953 clics -

SCPI : les rendements supérieurs à 4% en 2016

Selon les estimations faites par la plateforme MeilleureSCPI, 2016 a été une année favorable pour les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI). Même s’il y a une légère baisse dans le taux de distribution moyen du marché (TDVM), celui-ci est toujours supérieur à 4%.

En effet, ces sociétés ont enregistré un taux de rendement de 4,68% en 2016 contre 4,85% en 2015 et 5,08% en 2014. Cette performance concerne principalement les scpi de rendement et non les SCPI fiscales. En fait, la rétribution de ces sociétés dépend de leur orientation.

Les rendements des différents types de SCPI

Pour 2016, on note une performance de 4,61% pour les SCPI spécialisées dans les bâtiments d’entreprise et 4,61% pour les SCPI des commerces. En revanche, la performance des SCPI diversifiées est de 4,94% contre 5,04% pour les SCPI dites spécialisées.

Ces estimations sont rendus publics annuellement par l’Association française des sociétés de placement immobilier (ASPIM).Celle-ci agit en tant que figure d’autorité dans le secteur des SCPI. D’habitude, les chiffres sont publiés pendant les deux premières semaines du mois de mars. Les chiffres de 2015 ont été les mêmes pour l’ASPIM et la plateforme MeilleureSCPI soit un TDVM de 4,85%.

Les prévisions pour 2017

Les estimations sont positives sur la performance des SCPI en 2017. C’est ce qu’a conclu la plateforme MeilleureSCPI. Pour arriver à cette conclusion, le courtier a tâté le pouls des gérants de SCPI. Ainsi, le taux d’occupation financier des SCPI pour 2017 serait positif quoiqu’il y’aurait selon MeilleureSCPI une légère baisse des rendements pendant l’année en cours.

En fait, selon Jonathan Dhiver, fondateur de cette plateforme, les sociétés gérantes des SCPI auront l’impact de l’écrasement des taux de rendements immobiliers. Toutefois, les gestionnaires sont plusieurs à rester optimistes. Ils prévoient un taux de distribution moyen du marché assez immuable ou tout simplement en retrait.

Laissez votre commentaire à propos de cet article